PAVICC
Actualités

Formation en Management et suivi-évaluation

L’équipe de Coordination du PAVICC se remet au goût de la performance

Les membres de la Cellule de Coordination du PAVICC et plusieurs acteurs impliqués dans la mise en œuvre du Projet ont pris part à un atelier de formation du 20 au 24 fevrier. Cette formation axée sur le suivi-évaluation et les choix de performance vise à renforcer les capacités des acteurs pour une mise en œuvre efficiente du projet en adéquation avec le contexte actuel de prorogation du délai d’achèvement.

“Conduite et gestion des projets : Management stratégique et opérationnel des programmes et projets” C’est le thème de la formation qui a réuni pendant une semaine les experts de la Cellule de Coordination du PAVICC et des cadres techniques du Ministère du Cadre de Vie impliqués dans la mise en œuvre du Programme d’Adaptation des Villes au Changement Climatique (PAVICC). Cette formation est articulée autour de deux modules. Le premier, intitulé “PAVICC : de la conception du projet à sa mise en œuvre” a permis d’amener les participants au cœur du processus d’élaboration de projets de développement et de passer en revue des éléments clés de la planification opérationnelle. Ce module propose aussi ‘une démarche de planification opérationnelle ouverte qui tient compte du besoin d’informations au niveau de la gestion opérationnelle.

Quant au second module, il est consacré au “Monitoring de projet selon la méthode de Gestion axée sur les résultats (GAR)”. Il renseigne sur les outils de gestion opérationnelle et de suivi de projet , en intégrant les aspects de leadership et de motivation de l’équipe.

C’est une formation prévue au plan d’actions du projet et dispensée par le cabinet international Egis~Forhom’ Elle intervient dans un contexte spécifique où le projet bénéficie d’une prorogation de 18 mois compte tenu de certaines difficultés ayant induit un retard dans la réalisation des travaux prioritaires.

Pour le Coordonnateur du PAVICC, il s’agit d’un rappel pour aider l’équipe en charge du projet à revoir et recadrer certaines activités pour amoindrir les risques d’erreur et accroître les performances du projet. “Au cours de cette formation, nous avons suivi une communication sur la notion de valeur acquise dont il faut désormais tenir compte pour fixer des objectifs atteignables au terme du délai”, souligne le Coordonnateur, Abraham Avakoudjo

Le Chargé de suivi-évaluation et le responsable des ingénieurs en génie-civile au sein de la Cellule de Coordination du PAVICC sont également unanimes s’agissant de l’impact de cette formation sur la bonne exécution du projet. ” Généralement quand on parle de suivi-évaluation, les collègues pensent que c’est l’affaire du spécialiste seul. Mais à travers cette formation, chacun comprend que le processus intègre tout le monde, que chacun à son propre niveau doit contribuer en vue des résultats cohérents dans l’ensemble et que le spécialiste n’est là que pour coordonner’’, fait savoir le chargé de suivi-évaluation. “La formation est venue à point nommé. Nous avons actuellement quelques difficultés sur le terrain. Mais cette formation va nous permettre d’élucider tout ce qui est zone d’ombre, de nous montrer plus flexibles pour relever tous les défis en vue de l’atteintedles résultats, assignés au PAVICC”, renchérit, pour sa part le responsable des spécialistes en génie-civil.

À l’issue de l’atelier, l’équipe de Coordination s’attèlera â la redéfinition du plan d’activités et â la réorganisation des moyens en fonction des disponibilités pour une mise en œuvre plus rigoureuse en vue de d’atteindre les résultats escomptés au terme du nouveau délai d’achèvement prévu en mars 2025. Il faut rappeler que dans le plan initial de mise en œuvre, le PAVICC devrait s’achever en septembre 2023.

Articles Similaires

Démarrage effectif des travaux du PAVICC:  2 210 personnes affectées   bientôt indemnisées

Landry HOUNNOU

Travaux de pavage et d’assainissement à Comé: Les sites officiellement remis à l’entreprise YELHY TECHNOLOGY AFRICA SA

Landry HOUNNOU

Construction des ouvrages d’assainissement du Pavicc : Comè jouit d’une avancée confortable de 60% d’exécution des chantiers.

Landry HOUNNOU

Laissez un commentaire