PAVICC
Le Maire de Sèmè-Kpodji remettant le chèque à un bénéficiaire
Actualités

Dédommagement des personnes affectées par le PAVICC

Plus de 600 personnes ont déjà reçu leurs chèques

Le dédomagement des personnes affectées par le PAVICC est une l’une des étapes importantes avant le démarrage effectif des travaux de construction des ouvrages d’assainissement. A Comé, Cotonou et Sèmè-Kpodi, les chèques ont été déjà remis à plus de 70 pour cent de celles qui ont répondu présent aux négociations. A Bohicon, l’actualisation de la liste des bénéficiaires est finalisée. Les négociations sont en bonne voie.

Au total 606 personnes ont reçu leurs chèques de dédommagement dans les Communes de Comè, Cotonou et Sèmè-Kpodji, soit une moyenne de 64,4% de l’ensemble des personnes affectées par le projet (PAP) qui ont effectivement répondu présent aux différentes phases de négociation. La commune de Sèmè-Kpodji a enregistré vient en tête du taux de dédommagement avec 248 chèques effectivement remis sur 294 personnes présentes aux négociations. Vient ensuite Comè avec 100 chèques remis sur 143 PAP présentes. A Cotonou, 258 personnes ont reçu leurs chèques sur les 359 qui ont pris part aux négociations. C’est plus 300 million de francs CFA injectés dans l’économie des communes bénéficiaires pour assurer la continuité des activités économiques pendant la durée travaux.

Les Maires ont pris le lead des opérations

A Comè comme à Sèmè-Kpodji, les Maires ont présidé en personne et suivent de très près les operations de remise de chèques, avec la présence de leurs Secrétaires Exécutifs et des membres du conseil communal. Une presence assez marquée et expressive du souci de redevabilité auprès de leurs administrés qui ont attendu ces moments avec impatience. Elle était aussi une opportunité de dialogue avec les bénéficiaires sur la raison d’être de ce dédommagement, le volet social des travaux publics que porte le PAVICC; un volet pris en charge par le gouvernement sur le budget national à plus de 1 milliard 719 million de francs CFA.

La réception du chèque PAVICC porte une responsabilité de votre part, celle de libérer l’espace pour lequel vous avez été dédommagés et de ne pas faire entrave aux travaux qui ne visent qu’à embellir notre ville” a dit le Maire Bernard Coffi Adanhokpe, le 1er juin lors de la remise des chèques à Comè.

Le Maire de Sèmè-Kpodji a quant à lui, insisté sur le volet social du PAVICC que représente cette opération de dédommagement des personnes affectées par les travaux “Vous allez être dédommagés alors que vous êtes appelés à libérer le domaine public qui appartient à l’Etat ; parce que l’Etat a besoin de réaliser des routes et ouvrages d’assainissement. C’est nouveau et cela témoigne bien que le PAVICC apporte un visage humain aux travaux d’intérêt public. C’est parce que l’Etat ne souhaite plus que, pour cause de travaux, que vos activités économiques s’arrêtent. Il faudrait le reconnaître, le saluer et remplir votre part du contrat, celui de libérer l’emprise des travaux’’ a expliqué le Maire le 15 juillet 2022 lors de la remise de chèques.

Le dédommagement suivant les normes environnementales et sociales du bailleur

L’indemnisation des personnes affectées par le PAVICC est faite suivant des normes internationales. Un plan d’action de réinstallation est élaboré et discuté avec toutes les parties prenantes. En dehors de la commune de Bohicon où le plan d’action a fait l’objet d’une actualisation, des centaines de bénéficiaires ont déjà reçu leurs chèques à Cotonou, Sèmè-Kpodji et Comè, assure la Spécialiste Environnementale et Sociale du Pavicc. Depuis le recensement des personnes affectées, la proposition des grilles d’indemnisation, l’évaluation des biens et les négociations avec les personnes affectées par le projet, “c’est un mécanisme bien huilé qui a à coeur la satisfaction des bénéficiaires”, a affirmé la Spécialiste.

Démarré en 2018 pour une durée de cinq ans, le Programme d’Adaptation des Villes au Changement Climatique (Pavicc) couvre les communes de Cotonou, Sèmè-Kpodji, Comè et Bohicon. Le Pavicc a pour finalité d’améliorer le cadre de vie et la résilience des territoires et des populations en prenant en compte les risques liés au changement climatique, notamment les inondations, dans la planification du développement urbain.

Bohicon, bientôt les chèques

Les difficultés ayant retardé les travaux à Bohicon ont été aplanies et la commission est à l’oeuvre, a confié la Spécialiste Environnementale et Sociale. Au total, 230 personnes ont été recensées. Les négociations sont en cours avec elles et, dans les plus brefs délais, la remise des chèques suivra.

L’autre aspect dont se préoccupe le Comité Technique de Réinstallation du Pavicc est l’enquête de suivi afin de s’assurer que les fonds alloués ont été utilisés à une bonne fin.  Il s’agira de voir si le projet a contribué à améliorer ou pas le niveau de vie des populations. Pour l’heure, cette enquête n’a encore démarré.

Articles Similaires

Programme D’adaptation Des Villes Au Changement Climatique (Pavicc): Remise De Sites À Sèmè-Podji

Landry HOUNNOU

Adapter les villes du Bénin aux changements climatiques (PAVICC)

Landry HOUNNOU

Renforcement de capacités des agents des communes bénéficiaires du Pavicc

Landry HOUNNOU

Laissez un commentaire